Un quatuor amateur formé d’amis qui se connaissent depuis l’adolescence, se réunit régulièrement pour jouer ensemble après le travail. La musique est pour chacun d’eux un moment d’évasion qui leur permet d’oublier  leurs problèmes professionnels et personnels. Caroline au violoncelle,  est médecin, et Jochem à l’alto est luthier. Ils  sont mari et femme et  vivent une terrible tragédie. Ces intermèdes musicaux les maintiennent en vie. Hugo, premier violon, vit sur une péniche et essaie tant bien que mal de sauver  le centre culturel qu’il dirige. Heleen, second violon, jongle entre son métier d’infirmière, ses enfants  et les lettres qu’elle écrit aux prisonniers. Il y a aussi le vieux professeur de violoncelle que Caroline continue de voir toutes les semaines. Son état se dégrade et les visites de son élève ensoleillent sa vie.

Tandis qu’ils jouent avec insouciance de la musique,  le procès d’une grave affaire criminelle, qui se tient dans leur ville, va venir bouleverser leur fragile équilibre.

Musicienne, poète, psychanalyste, Anna Enquist a plus d’une corde à son arc pour écrire ses romans.  Ses personnages ont toujours beaucoup de profondeur et  sont  finement décrits. La musique donne une dimension supplémentaire à ses récits. En outre, elle analyse la société avec d’intelligence et ce dernier roman est aussi le lieu d’une critique de la dérive de nos valeurs. Ecrit comme un thriller, on sent la tension monter au son de quatuor à cordes de Bach Mozart ou Schubert.

Nous vous conseillons également ses autres romans sortis en poche

Dans presque tous les livres d’Anna Enquist,  l’influence de l’art sur les vies est omniprésente. Les relations familiales sont également analysées avec beaucoup de justesse.

Quatuor

Anna Enquist, traduit du Néerlandais par Emmanuelle Tardif

© 2023 par Espace Détente.  Créé avec Wix.com