À propos

À l'âge de la mondialisation, comment écrire une histoire ouverte sur le monde, sur ses échanges, ses circulations, ses rencontres ? Ce projet, déjà ancien, a connu de profonds renouvellements au cours des dernières années. Il ne s'agit pas de substituer au récit national celui d'une marche inéluctable vers la mondialisation contemporaine, mais plutôt de redécouvrir les contacts, les frottements et les incompréhensions qui ont accompagné la mise en relation des différentes parties du monde depuis le Moyen Âge jusqu'à nos jours. Contre l'européocentrisme ou le repli national, il convient d'expérimenter de nouvelles manières de penser et d'écrire l'histoire.
Ce livre est présenté par Patrick Boucheron, professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université Paris-1 Panthéon-Sorbonne. Der-nières publications : L'histoire du monde au XVe siècle (Fayard, 2009, rééd. 2012, sous sa direction) et L'entretemps. Conversa-tions sur l'histoire (Verdier, 2012).
Ce livre a été coordonné par Nicolas Delalande, chargé de recherche au Centre d'histoire de Sciences Po et rédacteur en chef à La Vie des Idées. Dernière publication : Les batailles de l'impôt. Consentement et résistances de 1789 à nos jours (Seuil, 2011).
Ont contribué à ce livre Patrick Boucheron, Jane Burbank, Frederick Cooper, Nicolas Delalande, Anne-Julie Etter, Thomas Grillot, Ivan Jablonka, Philippe Minard, Éric Monnet et Jacques Revel.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire


  • Auteur(s)

    Patrick Boucheron, Nicolas Delalande

  • Éditeur

    PUF

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    05/04/2013

  • Collection

    Laviedesidees.fr

  • EAN

    9782130620655

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    109 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Patrick Boucheron

  • Naissance : 1-1-1965
  • Age : 59 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Patrick Boucheron est maître de conférences en histoire du Moyen Âge à l'Université Paris 1/Panthéon-Sorbonne et membre de l'Institut universitaire de France. Spécialiste de l'histoire politique et urbaine de l'Italie à la fin du Moyen Âge, il a également publié de nombreux travaux sur l'écriture de l'histoire et l'épistémologie de la discipline. Son dernier livre,  Léonard et Machiavel, est paru chez Verdier en 2008.
Textes d'E. Anheim, V. Azoulay, P. Boucheron, P. Brioist, J.-L. Chappey, F. Fédérini, J. Foa, C. Gauvard, C. Giraud, C. Guérin, D. Iogna-Prat, C. Jacob, C. Jouhaud, C. Nordmann, D. Ribard, Y. Rivière, V. Robert, N. Schapira, B. Sère, S. Van Damme, A. Wenger.

Nicolas Delalande

Nicolas Delalande est professeur en histoire contemporaine au Centre d'histoire de Sciences Po. Il a été l'un des quatre coordinateurs de l'Histoire mondiale de la France (2017) dirigée par Patrick Boucheron,
et a notamment publié La Lutte et l'Entraide. L'âge des solidarités ouvrières (Seuil, 2019).

empty