L'harmattan

  • "Cette étude historique (publiée initialement en 1979) des épidémies est accompagnée de la description de leurs symptômes par deux médecins réanimateurs. Elle permet de revivre les difficultés que les pays doivent affronter pour se maintenir. Lors des guerres, les épidémies font souvent plus de morts que les armes. Les foyers d'origine des virus sont historiquement connus : choléra du Bengale, variole d'Éthiopie, peste de Malaisie et de Mongolie, lèpre de Perse et sarrasine. Il apparaît qu'une épidémie peut en chasser une autre : la peste fait disparaître la variole et la fièvre jaune par exemple. Les découvertes médicales ont identifié les agents vecteurs et trouvé des remèdes : en 1820, le paludisme transmis par le moustique ; en 1894, la peste transmise par la puce du rat ; en 1908, le typhus transmis par le pou ; et en 1914, le vaccin contre la typhoïde."

  • Gavé d'informations contradictoires véhiculées par des medias à l'écoute des lanceurs d'alerte, secoué par les scandales alimentaires répétés, déçu par les réponses des autorités, le consommateur vit la peur au ventre.
    L'angoisse du ventre vide a fait place à la peur de se nourrir. Des voix autorisées ou non mettent en garde contre les dangers de l'alimentation pour la santé des consommateurs et de la planète. Agriculture et élevage intensifs, biotechnologie et OGM, malbouffe et junkfood, gaspillage, guerre des prix, anathèmes lancés sans raison contre certains aliments, menace des biocides, défiance face à la science et mise en cause des experts, procès d'intention contre les industriels et les distributeurs, promotion du naturel et nostalgie du passé, application du principe de précaution, aboutissent à un embrouillamini dont le consommateur a du mal à s'en sortir. La complexité de la chose alimentaire est réelle mais n'est pas aussi noire qu'on l'affirme. Producteurs et industriels ne sont pas des empoisonneurs. Bien choisis les aliments ne menacent pas la santé. Le consommateur n'est pas pris en otage puisqu'il a le pouvoir de choisir ses aliments en fonction de ses valeurs.

  • Dans ces vingt-huit chroniques, l'auteur, nous conte l'histoire de la balsamine, les supposées vertus alexitères d'une liane américaine appelée condurango ou celles, maléfiques, des poisons africains utilisés dans les ordalies. Vous saurez tout sur les teintures héroïques et les tisanes émollientes. Tout sur la coca ou la kola. Les présents des Rois mages, la myrrhe, l'oliban. La vie des plantes et l'avis du botaniste.

  • A partir de leur expérience de confrontation avec la maladie, la souffrance, la vieillesse, la mort, les soignants demandent de plus en plus souvent d'être accompagnés pour y accueillir leurs doutes et leurs questions, pour en amplifier l'écho, pour en dessiner le sens. Ils expriment le besoin d'être soutenus dans leur réflexion, leurs prises de décision, leur recherche d'une attitude éthique au quotidien. Ce livre est là pour eux et pour tous ceux qui se sentent une âme de soignant.

  • Après La parole aux négresse, Awa Thiam aborde, dans ce nouvel ouvrage, la reproduction sociale du côté des femmes, par le biais du marquage du corps, des scarifications, des mutilations sexuelles féminines, de l'habillement, de la coiffure, de la contraception, de l'avortement.. et de la sexualité féminine.

  • "Nous avons tous entendu parler de développement durable et d'écologisme. Aussi, est-il urgent de se poser la question « développement durable : mythe ou nécessité ? », à l'heure d'une crise sanitaire magistrale qui pourrait redessiner les priorités économiques et les valeurs civiques. Est-ce plus que jamais le moment de la transition vers le modèle du développement durable ? Ou au contraire le moment du recul et des concessions ? De la croissance à l'économie circulaire, en passant par les principaux symboles de l'écologie, cet ouvrage offre un tour d'horizon synthétique de la démarche « développement durable » et de ses enjeux pour les pouvoirs publics, les citoyens, le monde agricole et l'entreprise."

  • "« ARN messager, PCR, dexaméthasone » : trois entités que la Covid-19 a projetées sous les feux de l'actualité. Revenant sur leur découverte, l'auteur divulgue des étapes cruciales dans la compréhension du contrôle de l'expression des gènes. En compagnie de pionniers de cette conquête, il nous conduira sur les traces d'un espion, sur celles de crapauds géants, et dans une base secrète nazie. Nous voyagerons au Mexique et en Papouasie, et serons au Chili lors du Coup d'État. Nous vivrons une nouvelle ruée vers l'or en Californie à l'aube de la biotechnologie où se croisent idéalistes, aventuriers et entrepreneurs. Les anecdotes cocasses ou dramatiques qui jalonnent le récit et révèlent le dessous des cartes animent une saga humaine et scientifique qui a repoussé les limites de la médecine moderne."

  • Comment associer le modernisme de l'économie haut-savoyarde aux pratiques de soins traditionnelles qui usent de prières, de plantes et d'autres étrangetés ? Il ne faut pas oublier qu'avant d'être devenue synonyme de sports modernes, de loisirs et d'industrie de pointe, la montagne a longtemps été une région à l'écart, où il était difficile de vivre. Les familles possédaient alors des remèdes aux compositions étranges, et avaient souvent recours au savoir des clercs qui connaissaient l'art de se soigner par les plantes. Aujourd'hui, que reste-il de cette médecine populaire dans cette Haute-Savoie prospère et moderne ?

  • Cet ouvrage analyse les conditions physiques de cette forêt, qui couvre 7.5 millions d'hectares, et présente une centaine d'espèces. Il s'intéresse ensuite à la conservation de la biodiversité, à l'évolution de l'aménagement et de la sylviculture, aux usages de la forêt, à son avenir possible et aux menaces qui pèsent sur elle.

  • Ce livre est le récit de l'aventure extraordinaire qui a conduit l'auteur, au début des années quatre-vingt, à la rencontre du Burkina Faso, où la création puis l'animation du centre de formation de Gorom-Gorom lui ont permis d'oeuvrer à une large diffusion de l'agro-écologie auprès des paysans les plus pauvres.

  • Au centre de ce nouveau scandale, qui menace près d'un million de Martiniquais et de Guadeloupéens, le Chlordécone, un puissant pesticide, interdit depuis 1993 : utilisé abusivement pendant vingt ans dans les plantations de bananes des Antilles françaises au mépris de la loi, il est responsable, au-delà de la contamination des sols et des ressources en eau potable, d'un dramatique problème de santé publique (taux anormalement élevé de cancer de la prostate, augmentation des maladies de Parkinson et Alzheimer, infertilité masculine...).

  • "Noël Bernard (1874-1911) que les scientifiques de son temps considéraient comme un génie, est mort jeune, fauché par la tuberculose. Il a appartenu à cette génération normalienne dreyfusarde, laïque et progressiste qui a produit d'immenses scientifiques qui furent aussi ses amis, Jean Perrin, Paul Langevin, Émile Borel. Les connaissances scientifiques explosaient dans toutes les disciplines, la microbiologie cellulaire faisait ses premiers pas et les théories de l'évolution s'affrontaient. Noël Bernard a été au coeur de ces transformations en produisant une oeuvre considérable en biologie, depuis ses découvertes perçant les mystères de la reproduction et de la culture des orchidées jusqu'à ses apports décisifs sur le rôle essentiel de la symbiose dans le monde vivant et dans l'évolution des espèces. Engagé au parti socialiste, attaché à la diffusion de la culture scientifique et des idées de progrès, organisant la mobilisation collective des savants, Noël Bernard fut un intellectuel brillant mais clivant. Sa correspondance a permis de concevoir cette biographie et de dresser un tableau renouvelé du milieu de la recherche d alors."

  • Le gaz naturel devrait jouer un rôle croissant dans la balance énergétique globale des années à venir, en particulier grâce à l'exploitation du gaz de schiste. Que cache cette nouvelle énergie ? Au-delà des aspects purement financiers ou environnementaux, l'exploitation du gaz de schiste est-elle une fin en soi ou peut-elle être utilisée comme pilier d'une transition énergétique qui se fait attendre ?

  • "Chaque année en France, naissent 60 000 bébés prématurés soit 6 à 8 % des naissances. Ces enfants sont hospitalisés plusieurs semaines, parfois plusieurs mois, dans les services de néonatalogie avant leur retour à domicile. Les progrès technologiques réalisés durant les dernières décennies ont permis d'accroître leur survie. - Une approche complémentaire des soins techniques, appelée « soins de développement » cherche à modifier l'environnement en néonatalogie afin que les stimulations sensorielles et le rythme des soins soient adaptés aux capacités de ces bébés fragiles. Le rôle des parents, longtemps ignorés, devient alors essentiel pour la protection du sommeil de leur enfant, le soutien de leur éveil, la prévention de la douleur et l'alimentation par lait maternel. - L'observation du comportement du bébé, valorisée par le programme NIDCAP, conçu par le Pr Heidelise Als, élève de TB Brazelton, est l'outil idéal de communication pour les parents et les soignants."

  • "La vitalité d'un collectif pluriprofessionnel tient à la qualité des relations entre ses membres et à la cohérence de leurs actions. Comment fonctionne un service ? Quelle place donne-t-il à l'usager ? Comment harmonise-t-il ses pratiques avec celles de ses partenaires ? Objets de développements théoriques parfois abstraits, ces questions sont interrogées ici dans l'exercice professionnel. Cet agir pluridisciplinaire mis en pratique dans des services sanitaires, médico-sociaux et sociaux concerne toutes les personnes qui travaillent en partenariat. C'est un outil de formation universitaire destiné aux professionnels appelés à travailler en équipe et en réseau."

  • Avec les témoignages de Jean Jouzel, Nicolas Hulot, Yann Arthus-Bertrand, Yves Cochet et Brice Lalonde Après que le premier tome ait exposé les réalités du changement climatique sur le plan global, le second invite le lecteur à s'intéresser plus particulièrement au cas de la France, avec notamment ses conséquences sur les massifs montagneux, l'agriculture, la viticulture, l'érosion des côtes, les animaux, les forêts, le développement de maladies... Un ouvrage scientifique, pédagogique, parfois humoristique, relu et corrigé par les meilleurs spécialistes de notre pays.

  • Voici un regard critique et véhément sur la crise écologique mondiale. L'auteur analyse l'impasse écologique dans laquelle les grandes religions ont fourvoyé l'humanité en lui octroyant le droit de dominer et d'abuser de la Terre, rappelle combien la surpopulation est sans rapport durable avec des ressources pour la plupart limitées et non renouvelables, pointe l'absence de pensée globale et incrimine nos manques de respect et de parcimonie. Depuis cinquante ans, les dégâts causés par l'humanité sont supérieurs à ceux qu'elle a occasionnés depuis son origine.

  • Les auteurs de ce livre relatent et analysent les introductions de nouvelles pratiques médicales en situation humanitaire. Comment intervenir dans un environnement afin de le rendre propice au remplacement de pratiques sans qualité thérapeutique dont médecins et décideurs politiques s'accommodent sous prétexte de pauvreté, sous prétexte de recommandations internationales, de contraintes économiques, des autorités politiques.

  • "Nous adoptons un comportement différent selon que nous nous trouvons dans la vie réelle ou dans un espace virtuel. Pourtant, dans les deux cas, les menaces et les risques sont souvent identiques. 90% des cyberattaques sont des escroqueries ou des infractions financières. Cet ouvrage se propose de donner les clés de lecture et de compréhension des cybermenaces, les éléments pratiques de cyberprotection et des conseils juridiques pour utiliser Internet sans risques."

  • "Nous vivons une époque marquée par la prise de conscience que l'évolution du monde risque de conduire l'humanité dans une impasse. L'urgence du dérèglement climatique et ses graves conséquences ne sont pas la seule source d'inquiétude. L'épuisement des ressources et les pollutions de notre environnement en sont d'autres. Cet ouvrage s'efforce d'en faire le constat, dans une vision globale transdisciplinaire. L'analyse remet en question le mythe d'une croissance dans le cadre d'un monde fini et conduit à une remise en question des fondements d'une économie mondialisée néolibérale. Pour la première fois de l'histoire, il semble que l'humanité doive affronter un défi collectif dont l'enjeu est sa survie."

  • De nos jours, la négociation et la concertation occupent une place importante dans l'espace social, économique et politique tant à l'échelle globale que locale. Ce livre présente une étude des dynamiques de concertation à partir d'un cadre d'analyse bâti par l'auteur autour du concept de dispositif, sur la base d'une recherche bibliographique approfondie dans différents champs disciplinaires. Ce cadre d'analyse est ensuite appliqué à des politiques agri-environnementales en France, en particulier en Corse.

  • "Dans les pays du Sud, la santé est devenue un mode de ""redistribution des richesses"", un cadre pour drainer des financements extérieurs. Cependant, on note un décalage entre problématique de santé et solutions apportées. Avec une dizaine d années d expérience de consultation au Mali et à l international, l auteur explique comment la santé des femmes et des enfants reste un enjeu majeur dans les pays en développement."

  • "Comment préserver l espace où résident les êtres vivants face aux exigences de la nécessité militaire ? L objectif de cet ouvrage est d amener les acteurs du droit en général, et ceux du droit de l environnement en particulier, à encadrer, voire éradiquer les conséquences de la guerre pour le bien-être des générations présentes et futures."

empty