Dark Fantasy

  • La tour sombre 1. Le Pistolero suivi de « Les petites soeurs d'Élurie » Roland de Gilead, dernier justicier et aventurier d'un monde dont il cherche à inverser la destruction programmée, doit arracher au sorcier vêtu de noir les secrets qui le mèneront vers la Tour Sombre, à la croisée de tous les temps et de tous les lieux... « L'homme en noir fuyait à travers le désert, et le Pistolero le suivait... »

  • Orphée n'a pas pu ramener Eurydice des Enfers. Ou n'a-t-il pas voulu ? Trahie par son époux, abandonnée à la merci d'Hadès et aux ténèbres du sous-monde, la dryade n'a plus qu'une idée en tête : se venger. Défiant monstres et dieux, Eurydice débute une odyssée dans l'au-delà afin d'accomplir ce qu'aucun mortel n'a jamais réussi, s'échapper du séjour des morts.

    Melchior Ascaride est un graphiste aixois installé à Paris, qui travaille principalement pour les éditons Éléphant (DVD) et les Moutons électriques. Fondateur et codirecteur de la "Bibliothèque dessinée", il a décidé avec ce nouveau tome de s'essayer à mener un travail d'auteur complet, texte et dessin. Relecture du mythe d'Eurydice et Orphée, Eurydice déchaînée est un récit de fantasy antique révélant, au travers d'un périple épique, la profonde injustice des mythes grecs.

    Livre entièrement en bichromie bleu - noir.

  • Échoué sur une plage peuplée de monstres, gravement blessé, Roland de Gilead se retrouve face aux trois portes qui jalonnent sa route vers la Tour Sombre, son but ultime. Par elles, il parcourra l'espace-temps, rencontrera trois compagnons insolites et reverra Jake, cet enfant dont le souvenir le hante et qui semble nécessaire à sa quête. Alors que le temps devenu fou joue contre lui et les siens, le Pistolero saura-t-il démasquer ses noirs ennemis, magiciens et démons ligués pour s'emparer de la Tour ? Est-il prêt pour cela à partager son idéal, en s'en remettant au ka - le destin ? C'est pour lui l'heure de vérité...

  • À dix-sept ans, Seïs Amorgen est nommé pour intégrer la plus grande confrérie du royaume d'Asclépion. S'il accepte, il deviendra l'un des guerriers les plus éminents de la monarchie. S'il refuse, il restera le gamin frivole et arrogant qui fraye avec les bandits de sa ville d'origine. Alors que l'ombre du Renégat s'étend sur sa terre natale, Seïs va devoir prendre la décision qui bouleversera sa vie et, bientôt, faire face à ses propres démons...
    Avec L'Apprenti, premier tome de la série du Porteur de Mort, Angel Arekin nous conduit, d'une plume incisive, poétique et pleine d'humour, dans une aventure à couper le souffle.
    Seïs a l'intérêt de sortir des sentiers battus et de nous offrir un personnage peu banal. Il n'est clairement pas héroïque. Il a donc un long chemin à parcourir et sa quête s'annonce périlleuse. Allée des conteurs.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Roland de Gilead et ses compagnons Eddie et Susannah poursuivent leur chemin en direction des Terres Perdues, nouvelle étape vers la Tour Sombre. Or le Pistolero perdra l'esprit s'il ne sauve pas Jake, ce garçon qu'il a déjà trahi mais qu'il n'oublie pas. Comment le ramener vers l'Entre-Deux-Mondes aride et périlleux dans lequel ils cheminent ? Il existe peut-être une clé à cette énigme, une clé que seul Eddie peut façonner... Il leur faudra dès lors traverser Lud, cité livrée au chaos, et affronter Blaine, le monorail fou, dont ils devront déjouer les pièges, au risque d'y perdre la vie... et d'échouer dans cette quête devenue leur raison d'être.


  • Roland et ses amis pistoleros continuent leur progression vers la tour sombre.


  • Après cinq longues années d'apprentissage, Seïs rentre enfin auprès des siens. Cependant, l'appel du sabre grandit en lui et, malgré ses sentiments pour Naïs, Seïs l'abandonne une nouvelle fois pour prendre ses fonctions de Tenshin à la capitale. Le sacre du nouveau roi est l'occasion idéale pour mettre en action tout ce qu'on lui a enseigné à Mantaore. Mais rien ne permettait de prévoir l'attaque d'envergure fomentée par le Renégat contre laquelle Seïs ne peut rien faire...
    Dans Tenshin, deuxième tome riche et captivant de la série du Porteur de Mort, Seïs et de Naïs vivent des aventures pleines de rebondissements et de suspense.

  • Seïs se voit contraint d'abandonner Naïs en Principauté pour retourner de toute urgence à Macline. Mais voilà, la jeune femme s'approche dangereusement de Noterre... au risque de tomber entre les griffes du lion blanc. Toutes les fondations du pays sont menacées et risquent de s'effondrer et, au-delà, celles de leur propre existence. Parviendront-ils à protéger leur univers, leur croyance et leur vie ? Réussiront-ils à se retrouver en dépit du fossé qui les sépare désormais ?
    Avec Le Lion blanc, troisième tome la série du Porteur de Mort, Angel Arekin fait s'effondrer toutes nos certitudes dans un univers en proie au chaos.


  • Roland et ses amis pistoleros continuent leur progression vers la tour sombre.



  • Depuis des siècles, les traditions
    et souvenirs de la
    Compagnie noire sont consignés
    dans les présentes annales.
    Depuis des siècles, la troupe se
    loue au plus offrant et les
    batailles qu'elle a livrées ont
    déjà rempli maints volumes.
    Jamais pourtant elle n'aura traversé
    de période aussi trouble.
    Entrée au service de la Dame et
    de ses sorciers maléfiques, la
    Compagnie participe à l'une des
    plus sanglantes campagnes de
    son histoire. Les combats incessants,
    la magie noire qui
    empuantit l'air, bientôt les hommes tombent
    comme des mouches, et ceux qui restent
    debout commencent à se demander
    s'ils ont choisi le bon camp. Ce sont des
    mercenaires, ils sont dépravés, violents
    et ignares, sans foi ni loi, mais même eux
    peuvent avoir peur, très peur...



  • Roland et ses amis pistoleros continuent de cheminer le long du Sentier du rayon, à la recherche de la Tour sombre. C'est alors qu'ils rencontrent trois émissaires de La Calla qui leur demandent assistance pour combattre les Loups de Tonne-foudre. Ces derniers arrachent des enfants à leurs familles, pour les renvoyer décérébrés.


  • Dans le premier volet de ce volume, des survivants de l'armée taglienne vaincue ont trouvé refuge dans la ville de Dejadore avec des membres de la Compagnie noire menés par Bogada. L'armée des Maîtres d'Ombres fait le siège de Dejadore. Murgen, le porte-étendard, raconte l'histoire des assiégés


  • Prisonniers de Blaine, le monorail fou lancé à pleine vitesse, Roland et
    ses amis filent vers leur destin et, espèrent-ils, la Tour Sombre, leur but
    ultime. Les épreuves ne font pourtant que commencer pour eux,
    puisqu'ils devront déjouer les pièges du train infernal pour affronter le
    Mal aux multiples visages - jusque dans leurs souvenirs et leurs rêves,
    peuplés de signes et de messages qu'ils sont bien en mal de déchiffrer.
    Ils savent désormais qu'ils doivent protéger la Rose, réceptacle de tout
    ce que le monde compte encore de magique et de pur, et combattre
    l'odieux Roi Cramoisi. Les pistoleros ne sont pas au bout de leurs
    peines...


  • Une partie de la Compagnie noire a été plongée dans le sommeil par Volesprit : Toubib, Madame, Murgen, etc. Ceux qui ont réussi à se réveiller, partent à la recherche de leurs compagnons prisonniers d'une forteresse. Suite et fin de leurs aventures.

  • La guerre est aux portes de l'Union. Dans la cité de Dagoska, l'inquisiteur Glotka, dépêché après la disparition suspecte de son prédécesseur, se retrouve cerné par les traîtres et les ennemis. Pendant ce temps, la poignée de héros réunie par Bayaz prend la route du Vieil Empire. La femme la plus haïe du Sud, le barbare le plus redouté du Nord, et le jeune homme le plus égoïste de l'Union forment une alliance étrange mais mortelle, peut-être même capable de sauver le monde... s'ils se haïssaient un peu moins.
    Il faut pardonner à ses ennemis, mais pas avant de les avoir pendus.
    « Le plus grand romancier de Fantasy de sa génération ! » Lanfeust Mag « Délicieusement tordu et cruel. Abercrombie écrit de la Fantasy comme personne d'autre. » The Guardian

  • La guerre ravage le Nord et Logen Neuf-Doigts n'a plus qu'une seule bataille à livrer, sans doute la plus dure. Il est temps pour le Neuf-Sanglant de rentrer chez lui. Au sud, Glokta mène un autre type de guerre, plus meurtrière encore, avec ses armes de prédilection : le chantage, la menace et la torture. Quant à Jezal, il a choisi de renoncer à la gloire, mais celle-ci n'en a pas tout à fait fini avec lui... Et tandis que le roi de l'Union n'en finit plus d'agoniser et que la révolte gronde, Bayaz a un plan pour sauver le monde, comme toujours, mais le prix en sera élevé.

    Le Premier des Mages est-il prêt à briser la Première Loi ?

  • D'étranges disparitions se succèdent dans la ville de Génépi :
    Cadavres et vivants se volatilisent, proies d'un mystérieux commerce nocturne. Y aurait-il un rapport avec le château noir, cette sombre éminence qui domine la ville, cette verrue monstrueuse qui semble croître de jour en jour ? Possible... La Dame, elle, semble prendre la menace très au sérieux et dépêche la Compagnie sur place pour voir de quoi il retourne. Coincée entre l'horreur qui grandit aux abords du château et sa peur de la Dame, la légendaire Compagnie noire pourrait bien envisager pour la première fois de son histoire de rompre son contrat et de sérieusement redéfinir ses allégeances...


  • La Rose Blanche
    La Compagnie noire - 3
    Réduite à une poignée d'hommes, la compagnie noire a définitivement changé de camp. Sa nouvelle tâche est de protéger la Rose Blanche, seule capable de vaincre la dame et ses forces du mal. Mais cette ultime confrontation doit avoir lieu lors du passage de la grande comète... Et cette échéance est encore lointaine. Réfugiés dans la plaine de la peur, un lieu cauchemardesque peuplé d'étranges créatures, les soldats de la dernière des compagnies franches de Khato-var s'apprêtent à subir le plus long siège de leur histoire. Un siège de plusieurs décennies. À moins qu'un événement capital ne se produise. Car quelque chose bouge dans le grand tumulus où repose le Dominateur...


    />

  • La Fantasy épique à son sommet !

    Voechenka est une cité dévastée par la guerre. Dans ses ruines, à la nuit tombée, les morts-vivants s'attaquent aux rescapés ou les appellent par leur nom, les implorant de les rejoindre.

    Tammy Baker est une Protectrice de la Paix chargée d'enquêter sur la ville afin que les autorités puissent décider de sauver celle-ci, ou de l'abandonner à son sort. Zannah fait partie des parias de Voechenka. Décidée à racheter les crimes de guerre de son peuple, elle protège des réfugiés qui la haïssent plus encore que leurs agresseurs revenus du tombeau. Balfruss est un érudit, un voyageur... et un Mage de Guerre célèbre pour avoir à lui seul mis un terme au conflit.

    Dans une cité en quarantaine, les survivants épuisés, coupés de tout, sont livrés aux ténèbres. Leur seule certitude, c'est que la fin est proche. Et qu'elle sera terrible.

    « De la Fantasy épique pour les lecteurs qui reprendraient bien une dose de massacre ! » Publishers Weekly « Remarquable. Si vous aimez David Gemmell, vous trouverez du charme à Stephen Aryan. »Lanfeust Mag Court extrait :Un peu avant la fin, devant les villes incendiées et les montagnes de cadavres, quelque chose avait changé en Zannah. Même ici, à Voechenka, loin de tout, on savait que le Conseil se déchirait, menaçant la survie même de Morrinow. Son pays, tout ce qui faisait sa vie... Agressé non par une autre nation, mais par un ennemi de l'intérieur...
    L'ordre de rentrer était enfin venu. Membre d'une des dernières unités à partir, Zannah avait reçu le commandement des groupes chargés d'exterminer les prisonniers et de raser Voechenka. Après, direction le nord, par la mer, afin de régler les problèmes de la mère patrie.
    Zannah revoyait toujours l'air stupéfait de son chef, pendant qu'il crevait, la gorge ouverte par son épée. Il avait tenté de lancer des imprécations - ou peut-être un dernier ordre - mais rien n'était sorti de ses lèvres, à part un gargouillis.
    Zannah avait brûlé les ordres écrits puis fait libérer les prisonniers. Ensuite, elle avait ordonné à ses compatriotes de partir. Si la plupart n'avaient pas discuté, certains avaient abandonné leur poste ou s'étaient fait porter malades pour rester en arrière. Habitués à une vie facile, ils rechignaient à l'idée de redevenir des soldats ordinaires.
    Dès que la flotte eut appareillé, Zannah sillonna la ville et les environs à la recherche de ses compatriotes, les tuant les uns après les autres. En mourant, tous lui promirent les foudres de la Mère Bénie. Consciente d'être damnée, la Morrinienne ne s'était pas formalisée de ces malédictions.
    Un seul déserteur lui avait échappé, et il était trop tard pour s'occuper de lui...
    Détestée par les siens pour les avoir trahis, honnie par les Shaeliens à cause de ses crimes de guerre... Retourner chez elle était exclu, et jusqu'à la nuit dernière, ceux qu'elle tentait de protéger avaient voulu l'égorger dans son sommeil...© Bragelonne 2017

  • Toubib n'est plus et le siège de dejagore tourne au cauchemar.
    La compagnie, piégée du mauvais côté des remparts, est scindée en deux factions rivales : entre les vétérans - parmi lesquels murgen, devenu annaliste de circonstance, gobelin et qu'un-oeil - et les nouveaux, les cannibales dirigés par mogaba, la querelle risque de dégénérer en guerre ouverte. pourtant, dehors, la menace que font peser les armées du maître d'ombres sur la ville n'est pas à prendre à la légère.
    Sans compter que le sorcier tisse-ombre, pour diminué qu'il est encore, n'a pas dit son dernier mot à la compagnie noire...

  • Sortie victorieuse du siège de Dejagore - mais à un cheveu -, la Compagnie noire panse ses blessures et poursuit son chemin vers le lieu mythique de ses origines, le Khatovar.
    Entre les mercenaires et leur destination toute proche ne se dresse plus qu'un seul obstacle, Belvédère, la citadelle où résident le dernier Maître d'Ombres et quelques anciens asservis, avec qui il va falloir en découdre. Murgen, l'actuel rédacteur des annales, sera d'une aide précieuse : son don d'ubiquité, qui lui permet d'espionner les ennemis de la Compagnie, est un atout majeur dans l'échiquier politique.
    Rien n'est encore joué...

  • Les mages bleus, servants de l'Équilibre, ont été décimés, mais l'un d'eux a trahi pour survivre.
    Ses fils en paient le prix : Cerdric le mal aimé, réfractaire à la magie, impliqué malgré lui dans les intrigues de la Loi... et Ceredawn le bâtard semi-rive, désigné par l'Énigme, caché tel un secret honteux car il incarne le renouveau de l'Équilibre.
    Cet Équilibre, tous s'appliquent à le détruire. Même Cerdric ne parvient pas à l'accepter : il le juge entaché de Chaos. Pourtant, par amour pour son cadet, il en sera le protecteur, malgré les tensions, et jusqu'à la rupture.
    Ceredawn aura cependant d'autres alliés, dont certains qui tenteront de le manipuler pour assouvir leurs propres appétits.
    Au terme des complots, batailles entre factions et déploiements de magie, l'Énigme sera résolue.

  • La Compagnie noire, dernière des compagnies franches de Khatovar, a survécu au siège de la ville de Dejadore. Tisse-Ombre est mort. Après quatre siècles d'exil, la Compagnie rentre au Khatovar, sous la conduite de Toubib.

empty