• « Parce que c'est ça que je veux que tu retiennes. Nos couleurs. Chaudes, franches. Je veux que ces femmes si différentes, si vivantes, si complexes qui composent ton arbre généalogique puissent t'inspirer et t'aider à savoir qui tu es, le fruit de quels voyages et de quelles passions. ».
    À la mort de Rita, surnommée « l'Abuela », sa petite-fille hérite de l'intrigante commode qui avait jadis nourri toute sa curiosité et son imagination enfantines. Le temps d'une nuit, ouvrant ses dix tiroirs, elle découvre les secrets qui ont scellé le destin de plusieurs générations de femmes, entre l'Espagne et la France, de la dictature franquiste à nos jours.
    Dans ce brillant premier roman Olivia Ruiz révèle son formidable talent de conteuse et nous offre une fresque flamboyante sur l'exil.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Bienvenue dans l'antichambre d'Olivia Ruiz, où sourdent les sources vitaminées de sa création : les portraits hauts en couleurs de sa famille de sang (le père Didier Blanc avec qui elle a fait ses débuts sur scène, les tatas, les tontons, « the » mamie, etc.) et de sa famille de coeur (Dionysos, Têtes raides, Juliette, François Hadji-Lazaro, etc.) s'y côtoient ; les influences et filiations bigarrées s'entrechoquent (Joann Sfar, Tim Burton, la chanson réaliste de Fréhel et de Piaf, les accents de Carlos Gardel et d'Astor Piazzola)...
    De nombreux documents (photos, archives personnelles, manuscrits, etc.) et des séquences rédigées comme des petites nouvelles reviennent ainsi sur le parcours fulgurant de la chanteuse effervescente. Tout passe au crible de la gouaille, du bagou d'Olivia : le Sud, le Sud-Ouest, l'Espagne, l'immigration, le café familial à Marseillette, l'enfance, la cuisine, les films, la musique (chanson française, rock alterno, flamenco, etc.), ses collaborations avec les Bratsch, Jean Corti, les Weepers Circus, Salvatore Adamo, ...
    Issue d'un programme de télé-réalité, Olivia Ruiz a su tracer sa voie et imposer son style. J'aime pas l'amour et La Femme chocolat ont été salués par la critique bluffée par son talent que le succès grandissant de la môme ne dément pas...
    - 2002 : Single « Paris » et « Légère » - 2003 : J'aime pas l'amour - 2005 : La Femme chocolat - 2007 : Interprète féminine de l'année 2006 et Spectacle musical/tournée/concert de l'année 2006 aux Victoires de la musique.

  • Pour Noël, Benjamin Lacombe et Olivia Ruiz vous offrent un merveilleux conte philosophique tout en images enneigées et rythmes jazzy...
    Venez à la rencontre du jeune Robin qui va découvrir le goût de lire, du vieil ermite érudit, réfugié dans ses souvenirs, et de la divine chanteuse Sol, dans une histoire d'amour et d'amitié qui traverse le temps.
    Dans cet album sophistiqué, de grand format, à la fabrication exceptionnelle, se déploient avec élégance les peintures flamboyantes, à la gouache et à l'huile, de Benjamin Lacombe.
    Cette histoire est portée par un fabuleux CD (5 titres) de reprises de standards américains de la chanson, réinterprétés avec talent par Olivia Ruiz et le Red Star Orchestra, un big band de 25 musiciens.
    />

  • Un magnifique conte musical écrit et illustré par Benjamin Lacombe et interprété par Olivia Ruiz, dans lequel un jeune garçon trouve sa voie grâce à la découverte de la musique flamenco.
    Un album grand format pour un beau livre cadeau de fin d'année.
    Cet album superbement illustré nous plonge dans l'univers joyeux et coloré des saltimbanques et du flamenco. Une histoire où l'ouverture d'esprit prend le pas sur la peur de l'inconnu, où l'amour et la musique triomphent des préjugés, où l'on comprend que chaque personne possède son propre talent.

empty