• Ce livre est un voyage à la découverte d'un Univers toujours plus riche et mystérieux, un Univers qui nous a fait naître et que nous n'aurons jamais fini d'explorer. Avec la poésie et la science comme compagnons, Jean Claude Ameisen rend disponibles à l'écrit les textes magnifiques qu'il propose chaque semaine dans son émission sur France Inter avec un succès public considérable.

  • Je t'offrirai, à partir de toutes petites choses, des spectacles admirables, chante Virgile.
    À partir de ces toutes petites choses - les abeilles - célébrées par Virgile, à partir d'un presque rien - un flocon de neige - offert par Kepler, Jean-Claude Ameisen nous entraîne dans un vertigineux voyage.
    Un voyage à la rencontre des abeilles et de leur extraordinaire alliance avec les fleurs dont dépend notre survie ; des fourmis qui tressent leur fil d'Ariane et découvrent la sortie des labyrinthes ;
    De l'étrange géométrie des alvéoles et des flocons de neige ; de la course des planètes, comètes et astéroïdes qui scande nos jours, nos années - et les millions d'années ; des minuscules horloges biologiques qui battent les heures au coeur de chaque être vivant.
    Un voyage à travers l'espace et le temps.
    À la découverte de la mystérieuse splendeur de l'univers qui nous entoure et nous a donné naissance.

  • Après le succès des deux premiers volumes - près de 100 000 exemplaires chacun -, voici le troisième opus de Sur les épaules de Darwin par Jean Claude Ameisen, président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) et auteur de l'émission éponyme sur France Inter (Grand Prix des Médias CB News 2013).

  • L'opposition entre la vie et la mort est pour nous si " naturelle ", et pour les biologistes si évidente, qu'il aura fallu des siècles pour la remettre en question. L'idée que la mort de nos cellules puisse être programmée par l'organisme lui-même, et non résulter d'agressions externes, ne s'est imposée que très récemment... Mais elle a tout changé dans nos conceptions de l'apparition de la vie, du développement, des maladies et du vieillissement. Comprendre qu'un embryon est autant dû à une prolifération qu'à une destruction massive de cellules, ou qu'un cancer puisse être causé par l'arrêt des processus de suicide cellulaire, c'est voir le vivant sous un jour nouveau. Tel est le but de ce livre rare où le biologiste et l'écrivain, devenus indiscernables, ouvrent à la réflexion philosophique des espaces insoupçonnés.

  • « Très belle méditation qui part de Darwin pour s'interroger sur nos origines, notre rapport à la science et au monde. » Ali Baddou, Les Matins, France Culture « Un livre passionnant. Dans la lumière et les ombres réussit cet exploit d'être à la fois un livre sur la science, une réflexion vibrante sur l'existence et un voyage poétique vers les origines. » Roger-Pol Droit, Le Monde des livres « Outre de la biologie, on trouvera, dans ce grand et beau livre, de l'histoire des sciences, de l'épistémologie, de la philosophie, de l'art. On y trouvera surtout beaucoup de plaisir, celui qu'on éprouve à apprendre et à comprendre des choses essentielles, guidé par quelqu'un dont la passion pour la science est servie par une ardeur singulière à la faire connaître et un talent exceptionnel pour la rendre claire. » Patrick Dupouey, L'Humanité

  • « Si le changement climatique est une menace grave qui nécessite une mobilisation au niveau mondial, il nous faut aussi réaliser, dit Jean Claude Ameisen, qu'il n'est que l'un des nombreux symptômes des dégradations de l'environnement planétaire que causent nos modes de vie. Et ces dégradations de la nature ont aujourd'hui, indépendamment de leurs effets sur le changement climatique, des effets négatifs majeurs sur la santé humaine. Un autre rapport à la nature, c'est-à-dire à notre propre humanité, doit s'inventer. Pas si éloigné que cela du regard émerveillé et inquiet que Charles Darwin portait sur ces espèces aux espaces désormais menacés. Jean Claude Ameisen est là pour nous le rappeler : on voit plus loin, sur les épaules de Darwin. » Nicolas Truong.

  • A la croisée du conte et de la science, Jean Claude Ameisen revient pour faire voyager ses lecteurs/auditeurs toujours plus nombreux. Un voyage. Voilà ce que sont ces ouvrages foisonnant d'érudition qui appellent à mêler l'émotion et la raison, les arts et la science, à la découverte de la mystérieuse splendeur de l'univers qui nous entoure et nous a donné naissance. Monter sur les épaules des savants, des penseurs ou des poètes, pour voir plus loin ...
    Et redécouvrir ensemble notre commune humanité.

  • Tous les samedis à 11 h, 1,5 million auditeurs fidèles et passionnés écoutent sur France Inter l'émission Sur les épaules de Darwin, de Jean-Claude Ameisen. Lancée il y a deux ans, cette émission est devenue une émission culte. Durant une heure Jean-Claude Ameisen parle de sa voix chaude de l'univers, de la nature, de l'évolution, d'éthique, des grandes révolutions scientifiques qui nous exhortent à entendre et penser différemment le monde. Un exercice si éblouissant que le public réclame sur le site de la radio un ouvrage qui retranscrit ces émissions. Voici donc le premier volume qui reprend la série Les battements du temps commencée en septembre 2011.

  • Coffret réunissant les 2 premiers tomes de "Sur les épaules de Darwin" de JC Ameisen.

  • Nous sommes chacun une nébuleuse vivante, un peuple hétérogène de milliards de cellules, dont les interactions engendrent notre corps et notre esprit.
    Aujourd'hui, nous savons que toutes ces cellules ont le pouvoir de s'autodétruire en quelques heures. Et leur survie dépend, jour après jour, de leur capacité à percevoir les signaux qui empêchent leur suicide. Cette fragilité même, et l'interdépendance qu'elle fait naître, est source d'une formidable puissance, permettant à nos corps de se reconstruire en permanence. A l'image ancienne de la mort comme une faucheuse brutale se surimpose une image radicalement nouvelle, celle d'un sculpteur au coeur du vivant, faisant émerger sa forme et sa complexité.
    Cette nouvelle vision bouleverse l'idée que nous nous faisons de la vie. Elle permet une réinterprétation des causes de la plupart de nos maladies et fait naître de nouveaux espoirs pour leurs traitements. Elle transforme notre compréhension du vieillissement. C'est un voyage que propose ce livre. Un voyage à l'intérieur de nous-mêmes, de nos cellules et de nos gènes. Une plongée vers le moment où commence notre existence, à la rencontre du suicide cellulaire à l'oeuvre dans la sculpture de notre corps en devenir ; mais aussi une plongée vers un passé plus lointain, au travers de centaines de millions d'années, à la recherche des origines du pouvoir étrange et paradoxal de s'autodétruire qui caractérise la vie.
    Un voyage à la découverte de l'une des plus belles aventures de la biologie de notre temps. Comme toute exploration d'un pan inconnu de notre univers, ce livre nous révélera des paysages d'une grande beauté. Il nous permettra aussi de ressentir combien la science peut parfois entrer en résonance avec nos interrogations les plus intimes et les plus anciennes.

  • Sommes-nous prisonniers de nos gènesoe L'avenir de chaque être vivant est-il tout entier écrit et lisible dans ses gènes ? Quels rôles jouent l'expérience, les rencontres et le hasard dans la capacité de la vie à inventer la nouveauté ? N'est-il pas temps de (re)découvrir la richesse des relations entre les gènes et leur environnement ? Ne sommes-nous pas, à chaque instant, à la fois les acteurs et les produits du dialogue toujours renouvelé entre l'inné et l'acquis... le dedans et le dehors ?

  • Les 45 médaillons qui ornent la façade de la nouvelle faculté de médecine de la rue des Saints-Pères à Paris sont à l'origine d' Une Histoire de la médecine. Ils fixent les personnages essentiels et les grandes étapes de l'aventure médicale, de l'Antiquité à la Renaissance.
    À travers 4 grandes thématiques (la découverte du corps, la découverte du monde invisible, les âges de la vie, l'univers intérieur du monde de l'esprit), les auteurs évoquent l'évolution de la pensée médicale, observent ses tâtonnements et les progrès effectués au fil du temps, et mettent en avant les ambitions de la médecine contemporaine.
    Trois des plus grands noms de la médecine française participent à ce projet ambitieux : Patrick Berche, Jean-Claude Ameisen et Axel Kahn. Yvan Brohard, historien d'art, ponctue ces textes historiques et philosophiques d'encadrés magnifiquement illustrés par les fonds de la bibliothèque interuniversitaire de médecine de Paris (BIUM) et de collectionneurs privés.
    Une Histoire de la médecine veut ouvrir des pistes de réflexion au grand public, en associant la dimension scientifique au monde de l'art.

  • Le voyage de Jean-Claude Ameisen au coeur de l'étonnant trésor d'un plasticien, François Arnold : des peintures de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer lui ont été données au sein de l'atelier qu'il a animé dans un hôpital.
    Ultime traces de beauté. Ultime témoignage d'humanité.
    Dans un hôpital au bord d'une forêt, François Arnold installe un jour un atelier de peinture. Dans ce lieu de tendresse, de partage et de création, des vieillards apprennent à peindre. Eux que l'on croyait déjà hors du monde se révèlent intensément présents. Et les oeuvres qu'ils créent sont bouleversantes.
    Ils viennent, une fois, deux fois, cent fois, heureux d'apprivoiser pinceaux et couleurs. Beaucoup sont atteints de la maladie d'Alzheimer. C'est à leur rencontre que nous emmènent François Arnold et Jean Claude Ameisen. Leurs voix se mêlent à ceux des patients. Au-delà des couleurs, au-delà des mots, audelà de l'oubli, il y a chez chacun des auteurs de ces peintures la présence d'une vie intérieure qui bat.
    La présence d'un monde qui n'en finit pas de se construire. Ultimes trace de beauté. Ultime témoignage d'humanité.

  • Regroupées en trois parties (Le mort et le vif ; Le vécu de la mort ; La bonne mort), les contributions des huit auteurs de cet ouvrage explorent, à la lumière de la biologie, de la philosophie, de la science des religions, de l'histoire, de la psychanalyse, quelques-unes des innombrables interrogations que fait surgir la question du "mourir" : Comment la biologie et la médecine contemporaines définissent-elles la mort ? Les travaux sur le "suicide cellulaire" doivent-ils nous conduire à voir la mort comme étant indispensable à la vie ? Sur quels fondements repose la définition médicale de la mort humaine ? Comment aborder la fin de vie, rendre accessibles les soins palliatifs et, parfois, entendre la demande d'euthanasie ? Où en sommes-nous avec la mort, ses représentations et ses rites ? Les croyances en l'immortalité individuelle trouvent-elles aujourd'hui à se renouveler, dans une version laïque, en s'alimentant aux découvertes des sciences du vivant ?

  • Deux grands esprits réfléchissent ensemble sur les grandes évolutions de la société et de nos connaissances sur la parentalité, la filiation et la parenté, ainsi que sur leurs conséquences possibles.
    Le concept de parenté se caractérise par une dimension humaine, affective, anthropologique, culturelle, sociale. La biologie et la médecine interviennent toutefois de plus en plus dans ces notions de parentalité, de filiation, de famille, d'origine. La biologie a d'ailleurs modifié de manière profonde notre idée de la parenté. Depuis la révolution darwinienne, la vision qui prévaut est celle selon laquelle l'ensemble du monde vivant est né d'une généalogie commune.
    Or chaque individu conçoit le mode qu'il connaît comme s'il s'agissait d'un modèle universel, normal et logiquement fondé, alors qu'il est en fait un parmi d'autres.
    Et sur ces questions, les connaissances font défaut. On trouve normal d'enseigner aux jeunes le développement de l'univers, de la nature, du corps, mais rien n'est dit de la manière dont nous vivons en société, sauf peut-être sous l'aspect économique. Or cela a des conséquences graves sur la façon dont nous appréhendons ensuite les questions et le monde qui nous entourent. Et tout d'abord sur les liens qui nous unissent à nos enfants.
    Pour toutes ces raisons, l'anthropologie doit être l'un des angles de base de la réflexion éthique. C'est ce qui a fait l'objet des travaux mené par le Comité consultatif national d'éthique qui sont à l'origine de ce livre.

empty