Bayard Jeunesse

  • N'allez pas embêter Mortelle Adèle, car s'il y a bien une petite fille décidée à ne pas se laisser faire, c'est elle ! Entre ses inventions loufoques pour créer un monde qui lui ressemble et les règlements de compte dans la cour de récréation ou à la maison, une chose ne change pas : Adèle a toujours le temps pour une bêtise ou deux !

  • « Je sais pas vous, mais moi, j'en ai marre de me laisser faire ! Cette fois, Jade et ses copines ont de quoi avoir peur : j'ai réuni tous les enfants laissés pour compte de l'école pour former le Club des bizarres, et on est bien décidés à leur mener la vie dure ! C'est l'heure de la revanche des bizarres !!! ».

    Si elle continue de faire enrager ses parents et de torturer son chat Ajax au cours de nombreuses expériences farfelues, Mortelle Adèle n'oublie pas de défendre les opprimés de son école ! Accompagnée de Mélissa, Gontran et Thomas, notre adorable peste entend bien mettre un terme aux injustices de la cour de récréation.

  • « Je sais m'y prendre quand il s'agit de mener la vie dure à mon entourage. Même mon chat Ajax en a pour ses croquettes ! Mais ce que je n'avais pas prévu, c'est Fizz, mon hamstergrizzli hyperactif bien décidé à me donner du fil à retordre ».

    Une bonne dose d'humour noir et un soupçon de tendresse, voici la recette d'Adèle, une héroïne d'un nouveau genre... Accrochez votre ceinture, ça va déménager !

  • C'est le grand jour de l'élection des délégués de classe. Mortelle Adèle est bien décidée à remporter tous les suffrages, face à l'insupportable Jade et la timide Mélissa : il est grand temps d'abolir la conjugaison et de rendre le bavardage obligatoire... Les bêtises, c'est maintenant !

    Ajouter au panier
    En stock
  • « Vous n'allez jamais me croire ! J'ai enfin réussi une de mes expériences, j'ai créé un zombie ! Bon, le seul petit problème c'est qu'il ne songe qu'à dévorer papa et maman et que, quand il ne perd pas un bras, c'est sa jambe qu'il égare... Mais vous allez l'adorer, il est MORTEL ! ».

    Un petit nouveau fait son entrée dans l'univers de Mortelle Adèle ! Il s'agit d'Owen, le zombie qu'Adèle a fabriqué au cours de l'une de ses expériences. Mais entre surveiller Owen qui ne pense qu'à manger, toutes les bêtises à faire, son chat Ajax à embêter, ou ses parents à faire tourner en bourrique, Adèle a du pain sur la planche !

  • « Il y a une chose que je déteste plus que le lundi matin, les haricots verts et les devoirs, c'est cette peste de Jade... et ses paillettes ! Mais ne comptez pas sur moi pour me laisser faire. Je compte bien lui montrer que l'élève la plus mortelle de l'école, c'est moi ! ».

    Mortelle Adèle a enfin trouvé une bonne raison de se lever chaque matin pour aller à l'école : tenir tête à Jade et ses copines qui se croient les reines de la cour de récréation ! Et si la rentrée des classes a déjà eu lieu, les vrais problèmes ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez. Car pour Adèle, c'est bientôt... la rentrée des claques !

  • À la maison, Adèle a créé une nouvelle invention : un détecteur de mortellitude. Enfin un moyen de reconnaître ses semblables, des gens bizarres et mortels à la fois ! Adèle décide de tester son invention à l'école : Geoffroy, Jade, Miranda, Jennyfer... tous ses camarades y passent mais aucun ne fait bouger l'aiguille du détecteur. Adèle va-t-elle trouver quelqu'un d'aussi mortel qu'elle ?

  • Embarquez pour une grande aventure au fin fond de la galaxie avec Mortelle Adèle !La galaxie est dirigée par les enfants depuis que les parents ont été bannis sur une planète éloignée : finis les légumes verts, les devoirs et la chambre à ranger ! Mais Mortelle Adèle, cheffe rebelle aux commandes de son vaisseau spatial, doit faire face à une nouvelle menace : l'Impératrice Jade, armée d'un énorme laser paillettiseur, veut soumettre les planètes de la galaxie afin que tous les enfants obéissent à ses désirs. Mortelle Adèle doit faire vite si elle veut convaincre les enfants de l'aider, afin de sauver la galaxie et tous les bizarres qui l'habitent !

  • Eragon t.1

    Christopher Paolini

    Eragon n'a que quinze ans, mais le destin de l'Empire eEragon n'a que quinze ans, mais le destin de l'Empire est désormais entre ses mains !C'est en poursuivant une biche dans la montagne que le jeune Eragon, quinze ans, tombe sur une magnifique pierre bleue, qui s'avère être... un oeuf de dragon ! Fasciné, il l'emporte à Carvahall, le village où il vit pauvrement avec son oncle et son cousin. Il n'imagine pas alors qu'une dragonne, porteuse d'un héritage ancestral, va en éclore...Très vite, la vie d'Eragon est bouleversée. Contraint de quitter les siens, le jeune homme s'engage dans une quête qui le mènera aux confins de l'empire de l'Alagaësia. Armé de son épée et guidé par les conseils de Brom, le vieux conteur, Eragon va devoir affronter avec sa dragonne les terribles ennemis envoyés par le roi Galbatorix, dont la malveillance démoniaque ne connaît aucune limite.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ariol est un petit âne bleu à lunettes. Il vit en banlieue avec son papa et sa maman. Son meilleur copain est un cochon. Il est amoureux d'une jolie génisse de sa classe. Son instituteur est un grand chien, et son prof de gymnastique, un gros coq. Bref, Ariol est exactement comme vous et moi.

  • Après Le feuilleton d'Hermès, Murielle Szac invite les enfants à se replonger dans la mythologie grecque en suivant le personnage de Thésée. En 100 épisodes, le jeune héros grandit et se construit. Il rencontre de nombreux personnages mythiques (Héraclès, le centaure Chiron, oedipe, Phèdre et, bien sûr, Ariane et le Minotaure). Le récit de la vie de Thésée, en véritable récit initiatique, soulève toutes les questions essentielles : la guerre, l'amour, la jalousie, la quête des origines et de l'identité, la recherche des notions du Bien et du Mal. Divisé en épisodes courts, pleins de suspense, Le feuilleton de Thésée se dévore comme un roman d'aventures. Si l'auteur y joue habilement avec les émotions et les passions (intrigues et coups de théâtre y foisonnent), son objectif est également de renouer avec l'oralité, rendant le récit accessible aux jeunes lecteurs, mais aussi aux non-lecteurs.

  • " Le soleil se levait à peine quand Hermès sortit du ventre de sa mère.
    Il s'étira, bâilla et sauta aussitôt sur ses pieds. Puis il courut à l'entrée de la grotte où il venait de naître pour admirer le monde. "Comme c'est beau !" murmura-t-il. " C'est par ces mots que débute Le feuilleton d'Hermès, jeune dieu de la mythologie grecque qui découvre le monde à la manière d'un enfant. Ce livre, animé du souffle des mythes fondateurs, nous convie à une lecture vagabonde : celle par laquelle nous suivons les mille et un rebondissements d'une histoire dont notre héros est le fil conducteur.
    Renouant avec l'oralité des premiers récits, cette histoire peut être lue à voix haute, et partagée en famille ou en classe. Mise à la portée de tous, elle offre des réponses, souvent fabuleuses, aux questions que chaque être humain se pose. Elle se veut promesse de rencontres, d'écoute et de dialogue entre petits et grands.

  • Quand il part pour la guerre de Troie, Ulysse sait ce qu'a prédit l'oracle : il ne reverra Ithaque, son île, que dans vingt ans...
    Après Le feuilleton d'Hermès et Le feuilleton de Thésée, Murielle Szac invite à nouveau les enfants à se plonger dans la mythologie grecque en suivant le personnage d'Ulysse. Ulysse le voyageur, qui sait en quittant sa chère Ithaque, sa douce Pénélope et son petit Télémaque qu'il ne les reverra pas avant vingt ans, pas avant d'avoir exploré des mers et des terres inconnues, pas avant d'avoir été au bout de sa destinée. Ulysse aux mille ruses, qui trouvera l'idée d'un cheval-piège pour mettre fin à l'interminable guerre de Troie, qui devra combattre le cyclope Polyphème, résister à la plante de l'oubli, aux chants des sirènes et aux charmes de la magicienne Circé. Ulysse le naufragé, qui tombera plusieurs fois de Charybde en Scylla. Ulysse l'exilé, qui, toute sa vie, n'aura qu'un désir :
    Rentrer chez lui et retrouver les siens... Divisé en épisodes courts, pleins de suspense, Le feuilleton d'Ulysse est avant tout un roman épique. L'auteur y mêle des épisodes de l'Illiade et de l'Odyssée pour créer un récit riche en émotions, mais son objectif est également de renouer avec l'oralité afin de rendre ce récit accessible aux jeunes lecteurs, et même aux non-lecteurs.

  • À peine née, Artémis aide sa mère Léto à mettre au monde son frère jumeau Apollon. Zeus, son père, la charge de veiller sur les naissances, et la désigne déesse de la nature et de la chasse. Préférant vivre loin de l'Olympe et de ses intrigues, elle choisit la vie sauvage, et trouve un appui auprès du centaure Chiron. Parmi ses missions, celle qui lui tient le plus à coeur est d'accompagner les adolescents au seuil de leur vie d'adulte. Autour de cette femme libre, gravitent de formidables personnages, offrant les multiples facettes du féminin et du masculin.

    « Je suis Artémis, j'ai choisi de vivre sans contrainte dans les forêts, je suis entourée de compagnes qui ont fait le même choix que le mien et qui ne sont pas prêtes à suivre le modèle imposé par Aphrodite... Nos toilettes nous intéressent moins que courir dans les bois, l'amour n'est pas au centre de nos préoccupations. Et pourtant nous sommes toutes des femmes, oui, comme elle ! »

  • Vous connaissez la chanson du Chevalier Cheval ? Non ? Voici ses paroles : " Le Chevalier Cheval, Justicier des étoiles Le Chevalier Cheval, Voyageur sidéral Le Chevalier Cheval, Fabuleux animal Le Chevalier Cheval, le Bien contre le Mal !" Evidemment, ARIOL la connaît par coeur. Demandez-lui de vous la chanter ; comme ça, vous aurez aussi la musique.

  • Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».
    Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître...

  • c'est facile : ariol, c'est l'âne et ramono, c'est le cochon.
    l'un est bleu avec des longues oreilles et des grosses lunettes. l'autre est rose avec le groin comme une prise électrique. on ne peut pas dire qu'ils se ressemblent, mais ils sont copains. tellement copains que parfois, le cochon fait des âneries et l'âne des cochonneries. et là, on ne sait plus qui est qui !

  • avec ses chevaux en pétard et une idée de bêtise à la seconde, anatole enchaîne les catastrophes à une cadence endiablée.
    pour lui et sa bande de copains, la cour d'école devient l'espace propice à toutes sortes d'aventures saugrenues... la maîtresse, madame goulominoff, a intérêt a bien ouvrir l'oeil !

  • Comment faire pour retrouver un robot fou dans une déchetterie, passer une visite médicale avec un faux carnet de santé, attraper un pigeon avec une cocotte minute, ou faire disparaître douze cageots de carottes, que l'on a arrachées par erreur ? Avec son imagination débordante, Anatole a une solution pour chaque problème.
    Vous les découvrirez dans ce troisième tome riche en aventures toujours aussi catastrophiques.

  • Thomas Ward, le septième fils d'un septième fils, devient l'apprenti de l'Epouvanteur du comté. Son maître est très exigeant. Thomas doit apprendre à tenir les spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire... Cependant, il libère involontairement Mère Malkin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l'horreur commence... Attention ! Histoire à ne pas lire la nuit...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Une plongée dans les ténèbres : les certitudes s'évanouissent et les forces du mal règnent.
    Eragon et sa dragonne, Saphira, sortent à peine de la victoire de Farthen Dûr contre les Urgals, qu'une nouvelle horde de monstres surgit... Ajihad, le chef des Vardens, est tué. Nommée par le Conseil des Anciens, Nasuada, la fille du vieux chef, prend la tête des rebelles. Eragon et Saphira lui prêtent allégeance avant d'entreprendre un long et périlleux voyage vers Ellesméra, le royaume des elfes, où ils doivent suivre leur formation.Là, ils découvrent avec stupeur qu'Arya est la fille de la reine Islanzadì. Cette dernière leur présente en secret un dragon d'or, Glaedr, chevauché par un Dragonnier, Oromis, qui n'est autre que le Sage-en-Deuil, l'Estropié-qui-est-Tout, le personnage qui était apparu à Eragon lorsqu'il délirait, blessé par l'Ombre. Oromis va devenir leur maître. Le jeune Dragonnier commence sa formation. Mais il n'est pas au bout de ses découvertes. Des révélations dérangeantes entament sa confiance. Pendant longtemps, Eragon ne saura qui croire.Or, le danger n'est toujours pas écarté : à Carvahall, Roran, son cousin, a engagé le combat contre les Ra'zacs. Ceux-ci, persuadés qu'il détient l'oeuf qu'Eragon avait trouvé sur la Crête, finissent par enlever sa fiancée. Prêt à tout pour la sauver, Roran comprend cependant qu'il n'est pas de taille à les affronter. Il convainc les villageois de traverser la Crête pour rejoindre les rebelles au Surda, en guerre contre le roi de l'Empire, le cruel Galbatorix.

  • Elle est belle, Pétula. Elle sent bon. Ariol est assis juste derrière elle, en classe. Dans sa tête, il lui fait des compliments, il lui dit qu'il l'aime. Mais c'est bizarre, quand Pétula se retourne et qu'il faut lui parler en face, pour de vrai, Ariol n'a plus rien à dire. Ça ne sort pas! Difficile, quand on est un petit âne, d'aimer une jolie vache.

  • Garder vingt heures une cacahouète sur la tête, rattraper le prince Harry sur une piste de ski, pulvériser le chat de la voisine au translucidator ou traverser le mur de son avec un radiateur à roulettes...
    Anatole Latuile est décidément prêt à relever tous les défis ! Découvrez les records de bêtises de notre héros survitaminé dans ce quatrième tome explosif !

  • Eragon a une double promesse à tenir : aider Roran à délivrer sa fiancée, Katrina , prisonnière des Ra'zacs, et venger la mort de son oncle Garrow. Saphira emmène les deux cousins jusqu'à Helgrind, repaire des monstres. Or, depuis que Murtagh lui a repris Zar'oc, l'épée que Brom lui avait donnée, Eragon n'est plus armé que du bâton du vieux conteur. Cependant, depuis la Cérémonie du Sang, le jeune Dragonnier ne cesse de se transformer, acquérant peu à peu les fabuleuses capacités d'un elfe. Et Roran mérite plus que jamais son surnom de Puissant Marteau. Quant à Saphira, elle est une combattante redoutable. Ainsi commence cette troisième partie de l'Héritage, où l'on verra l'intrépide Nasuada, chef des Vardens, subir avec bravoure l'épreuve des Longs Couteaux ; les Vardens affronter les soldats démoniaques de Galbatorix ; Arya et Eragon rivaliser de délicates inventions magiques ; Murtagh chevauchant Thorn, son dragon rouge, batailler contre Eragon et Saphira. On s'enfoncera dans les galeries souterrainesdes nains ; on se laissera séduire par Nar Garzhvog, le formidable Urgal, et par l'énigmatique Lupusänghren, l'elfe au pelage de loup ; on retrouvera avec bonheur Oromis et Glaedr, le dragon d'or ; on constatera avec jubilation que Saphira montre toujours un goût certain pour l'hydromel. Et on saura enfin pourquoi le roman porte ce titre énigmatique : Brisingr, Feu en ancien langage.

empty