Virginie Augustin

  • Sur une île, le danger ne vient pas toujours de l'extérieur...

    Une jeune femme en danger est poursuivie par son vil maître. Conan, dont les siens viennent d'être décimés par ce même maître, met un terme à la cavale de la belle et la sauve d'un coup d'épée. Liés par le destin, le couple décide alors de prendre la route ensemble. Leur périple les mène sur une île où ils découvrent sur place d'étranges ruines habitées par une sombre magie. Leur refuge paradisiaque se transforme aussitôt en huis clos étouffant où rodent les ombres. Qui sait l'étendue des dangers qui y résident... ?

    Nouvelle considérée comme mineure dans l'oeuvre d'Howard, Chimères de fer dans la clarté lunaire est toutefois révélatrice du génie de son auteur à décrire des univers aussi singuliers que mystérieux. Par son trait à la fois délicat et puissant, Virginie Augustin sublime cette atmosphère oppressante et mystique et lui offre un nouveau souffle graphique.sublime cette atmosphère oppressante et mystique et lui offre un nouveau souffle graphique.

  • La vie est trop courte pour s'ennuyer.
    C'est l'histoire d'une petite fille née en 1900 à Londres, qui "se sentait déjà queer dans la matrice" . En grandissant, elle a fait le tour du monde, elle a lancé sa compagnie de taxis féminins, elle a fait la guerre, elle a battu des records de vitesse dans des courses de bateau, elle a régné en monarque éclairé sur une île des Bahamas, elle a eu pour meilleur ami et confident une poupée...
    Vivant plusieurs vies, elle a porté plusieurs noms. A sa naissance, on l'appelait Marion. Puis à 5 ans, après une chute de chameau, elle a choisi le pseudonyme de Tuffy. Enfin, c'est très vite dans le prénom Joe qu'elle s'est vraiment reconnue. Et c'est en homme qu'elle a forgé sa réputation et créé sa légende... Cette femme - ne vous y méprenez pas - a vraiment existé. Amoureuse de la compétition, de la vitesse et des conquêtes féminines, Joe Carstairs a vécu une existence fidèle à son personnage : explosive, impulsive et excentrique.
    Suivez la destinée d'une femme richissime au charme incandescent, pleine d'une confiance inébranlable et pour qui la vie ne fut qu'un long feu de joie. Dernier livre écrit par Hubert aux éditions Glénat, premier et unique biopic de son oeuvre, Joe la Pirate est un roman graphique enlevé, virevoltant, cinglant et sans tabou comme un film de Billy Wilder. Inspirée par la ligne claire d'Yves Chaland, Virginie Augustin réinvente une nouvelle fois son style, sans rien sacrifier de l'efficacité redoutable de sa narration ni de sa science de la mise en scène.

  • Monsieur désire ?

    ,

    • Glenat
    • 28 Septembre 2016

    Dans l'Angleterre victorienne, Lisbeth, une domestique plutôt discrète, vient d'entrer au service d'Édouard, un noble irritant de suffisance, provocateur et blasé. Habitué à choquer son entourage par le récit de ses frasques, ce jeune dandy découvre en sa nouvelle servante quelqu'un de moins docile et impressionnable qu'il ne le croyait. Face à ses piques, celle-ci reste imperturbable, ne répondant que par un regard empreint de compassion sincère. Entre les deux, malgré leurs disparités sociales, une étrange complicité va naître au gré de joutes verbales plus ou moins intenses. De servante, Lisbeth va devenir confidente. Non sans éveiller quelques jalousies chez les autres domestiques...

    Avec Monsieur désire ?, Hubert signe un ouvrage aux dialogues brillants, aussi fins et élégants que d'une acuité impitoyable, où les rapports dominant-dominé entre les deux personnages principaux changent subtilement d'équilibre. Un récit « so British » - entre les romans d'Oscar Wilde pour la plume enlevée et la série Downton Abbey pour la mise en scène des rapports de classes entre maîtres et servants - illustré avec finesse et grâce par la talentueuse Virginie Augustin qui signe son entrée au catalogue Glénat.

    En fin d'ouvrage, un appendice rédigé par Hubert revient en détail sur le contexte historique et social développé dans l'album, illustré de gravures d'époque et de dessins inédits.

  • Le crime est une affaire de professionnelles.

    Londres - 1920. Elles sont quarante. Voleuses, tueuses, kidnappeuses, cambrioleuses, proxénètes. Issues des divers milieux de la société, elles ont fait du crime leur affaire et se sont associées pour plus d'efficacité.
    Lorsqu'arrive Florrie « doigts de fée », jeune pickpocket talentueuse, toute l'organisation se révèle fragile et une lutte interne risque d'éclater. Le moment est mal choisi, car les éléphants doivent faire face à une police de plus en plus performante et à un gang masculin rival reconstitué et bien décidé à reprendre son territoire.

  • La tension est à son comble entre les 40 Voleurs et les 40 Éléphants, les gangs du sud de Londres. Chez les Éléphants, désormais menés par Alice, on craint qu'un des membres ne soit une taupe. Florrie voit alors sa position se fragiliser, alors que l'inspecteur Sacks lui met la pression pour faire tomber le groupe mafieux. Alors que la jeune Maggie semble faire cavalier seul durant ses cambriolages, Iris, la « fausse » médium, adopte une attitude neutre dans la guerre qui oppose les deux clans. Pourtant, pour les 40 Éléphants, ce qui se joue n'est rien de moins que la survie de leur « famille ».

  • Dans le Londres des années 1920, le crime est une affaire de femmes.

    Après avoir vaincu leurs rivaux, les 40 éléphants doivent se refaire. Et elles ne connaissent qu'un seul moyen  : le crime. Le quartier d'Elephant&Castle redevient un véritable coupe-gorge pour qui s'y aventure. Pour la police, il faut trouver une solution rapide et radicale, d'autant plus qu'une succession de meurtres de religieuses met en émoi la presse et l'opinion publique. La réponse de la police au gang féminin de South London  : une escouade entièrement féminine, elle-aussi.

  • Dans l'empire de Jésameth, être un hors-caste, c'est n'être pas tout à fait un homme. Alim le tanneur est de ceux-là. Il se charge de « recycler » les corps sans vie des sirènes tueuses qui viennent échouer sur les plages de la cité impériale. Mais le destin redistribue parfois les rôles. Un soir, l'océan vient confier au plus humble des hommes le plus grand des secrets....

  • Londres - 1920. Elles sont quarante. Voleuses, tueuses, kidnappeuses, cambrioleuses, proxénètes... Issues des divers milieux de la société, elles ont fait du crime leur affaire et se sont associées pour plus d'efficacité. Lorsqu'arrive Florrie "doigts de fée" , jeune pickpocket talentueuse, toute l'organisation se révèle fragile et une lutte interne risque d'éclater. Le moment est mal choisi, car les éléphants doivent faire face à une police de plus en plus performante et à un gang masculin rival reconstitué et bien décidé à reprendre son territoire.

  • En route pour la gloire de Jésameth, l'expédition vers l'île Sainte montée par l'empereur Khélob tourne au fiasco. Et, ironie du sort, tout repose sur les épaules d'Alim. Situation impossible pour le hors-caste blasphémateur qui doit braver la puanteur des marais Mojah à laquelle s'ajoute la fièvre fanatique ambiante. Pourtant, Alim avance, car il n'a pas d'autre piste pour retrouver sa fille Bul...

  • Dix ans ont passé depuis la mort de Pépé et autant d'années pour Alim, fait prisonnier, sans nouvelles de sa fille Bul ni du monde extérieur. Récupéré par
    un sorcier, il est alors rattrapé par l'Empire jézaméthien. Son ancien peuple, les adorateurs de Jézameth, a traversé l'océan interdit afin de propager la bonne
    parole aux contrées profanes. La conquête d'un nouveau monde est en marche.

  • Recueillis par un village d'éleveur, Alim et sa famille découvrent une société sans caste où un bonheur simple semble possible. Rattrapé par l'empire, ils seront les témoins des méthodes barbares avec lesquelles sont propagées les paroles de Jesameth auprès des contrées profanes. À Brahmalem, le pouvoir théocratique se fissure et fait place aux ambitions individuelles.

  • Sur une île, le danger ne vient pas toujours de l'extérieur...

    Une jeune femme en danger est poursuivie par son vil maître. Conan, dont les siens viennent d'être décimés par ce même maître, met un terme à la cavale de la belle et la sauve d'un coup d'épée. Liés par le destin, le couple décide alors de prendre la route ensemble. Leur périple les mène sur une île où ils découvrent sur place d'étranges ruines habitées par une sombre magie. Leur refuge paradisiaque se transforme aussitôt en huis clos étouffant où rodent les ombres. Qui sait l'étendue des dangers qui y résident... ?

    Nouvelle considérée comme mineure dans l'oeuvre d'Howard, Chimères de fer dans la clarté lunaire est toutefois révélatrice du génie de son auteur à décrire des univers aussi singuliers que mystérieux. Par son trait à la fois délicat et puissant, Virginie Augustin sublime cette atmosphère oppressante et mystique et lui offre un nouveau souffle graphique.sublime cette atmosphère oppressante et mystique et lui offre un nouveau souffle graphique.

  • Dysserie veut devenir actrice, mais ses rêves sont anéantis par le mariage qu'on lui impose.
    Une seule échappatoire : la mort !
    C'est dans le Val des ombres que Dysserie va trouver sa voie.

  • Whaligoë t.1

    ,

    En 1815 à Whaligoë, petite bourgade nichée au coeur de l'Écosse profonde, deux des adolescents du village bravent les interdits en s'embrassant secrètement sur le site sacré des Craighorns, conformément à un vieux rituel gaëlique, pour matérialiser leur engagement l'un envers l'autre pour l'éternité. Douze ans plus tard, en chemin vers le nord, un écrivain en panne d'inspiration, Sir Douglas Dogson, et sa maîtresse toxicomane Speranza font halte par hasard à Whaligoë. Le couple bat de l'aile et Lord Douglas caresse l'idée du suicide lorsqu'il entrevoit, dans le cimetière qui jouxte l'auberge, une jeune fille spectrale qui s'allonge sur les tombes...

  • Dans le Londres des années 1920, le crime est une affaire de femmes.

  • Whaligoë t.2

    ,

    Immobilisé en Ecosse dans la triste bourgade de Whaligoë, le couple désuni que forment l'écrivain londonien en panne d'inspiration Douglas Dogson et sa maitresse toxicomane Speranza continuent à se heurter au mystère d'Ellis Bell, ce mystérieux auteur à succès qui vivrait à Whaligoë, mais dont ils ne parviennent pas à percer l'identité réelle. Douglas y récolte plaies et bosses, tandis que Speranza, paranoïaque, vit dans la terreur de ne jamais pouvoir repartir. Tout va peut être se dénouer avec le duel à l'épée qui oppose bientôt sur la place du village Dogson à Branwell, personnage vaniteux et brutal qui prétend, sans réussir à convaincre, être le véritable Ellis Bell...Second tome pour le dyptique de Whaligoë, récit romantique ancré dans le XIXe siècle anglais, qui trouve avec ce nouveau volume une conclusion à mi-chemin de la tragédie et de la pirouette pleine de malice, typique du style de Yann. Pleins d'ironique faconde, ses dialogues érudits apportent un contrepoint tonique et souvent drôle à l'élégance du trait de Virginie Augustin, qui s'impose avec ce travail subtil comme l'une des dessinatrices les plus talentueuses de la bande dessinée d'aujourd'hui.

  • Dans l'empire de Jesameth, être un hors-caste, c'est n'être pas tout à fait un homme. Alim le tanneur est de ceux-là. Il se charge de "recycler" les corps sans vie des sirènes tueuses qui viennent échouer sur les plages de la cité impériale. Mais le destin redistribue parfois les rôles. Un soir, l'océan vient confier au plus humble des hommes le plus grand des secrets...

  • Tout le monde avait décidé que Dyssery épouserait Phorée. Tout le monde, sauf Dyssery.
    Pour échapper à sa nuit de noces, la belle opte donc pour l'ultime solution : se donner la mort !
    La voilà passée dans le Val des Ombres, où les âmes des morts ont leur propres combats, mais sont aussi beaucoup plus libres que chez les vivants. Certes, Dyssery devra affronter de sinistres dangers et des créatures infernales, mais elle pourra aussi devenir l'actrice qu'elle a toujours rêvé d'être !
    Évidemment, tout cela c'était sans compter sur son opiniâtre, pour ne pas dire borné d'époux, qui entreprend d'aller la chercher au bout du monde et même au-delà. Car, que les choses soient claires, vivante ou morte, Dyssery lui appartiendra !

  • 40 éléphants ; t.1 et t.3 Nouv.

    Londres - 1920. Elles sont quarante. Voleuses, tueuses, kidnappeuses, cambrioleuses, proxénètes... Issues des divers milieux de la société, elles ont fait du crime leur affaire et se sont associées pour plus d'efficacité.
    Lorsqu'arrive Florrie « doigts de fée », jeune pickpocket talentueuse, toute l'organisation se révèle fragile et une lutte interne risque d'éclater. Le moment est mal choisi, car les éléphants doivent faire face à une police de plus en plus performante et à un gang masculin rival reconstitué et bien décidé à reprendre son territoire.

empty